webleads-tracker

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Lean Xpress - 4

Implementing the Lean in your business,

But it's very simple ..... to fail !

The "Just in Time" concept of the 80's has been perceived as culturally different, see misfit for western companies, because it essentially came from Japan. During the 90's, it is mainly the methodologies that have been pushed forward (5S, SMED, TPM, Kanban, ...) Starting with this period, the Lean has often appeared as a toolbox, quick to apply, without major risks and mostly it's success seemed un doubtable.

Why wouldn't we succeed to implement something as simple as that ? Did others succeed?

So, others have actually tried, but there was very little success over time. And this is not the fault of a very prolific communication on the topic with numerous experts and "guru's" from all genres, which have worked on the dissemination of these approaches. Even TOYOTA disseminates it's tools and methods to whomever wants to understand them from the beginning of it's industrial adventure.

Then where does the problem come from ? From the fact that through Lean Tools and Methods, we see only the visible part of the iceberg, ie 20-30% of the problem !!! Therefore, there's not a major risk in talking about the tools (the « hard ») today's at everyone's reach (books, Internet, ..).

On the other side, the competitive advantage will come from the Management of Human Resources (the « soft »)

Iceberg_Lean

Our 18 years of practice allow us to bring a few answers.

First of all, the Lean arrives very often in the company through the Industrial Functions that attempt to "graft" around the Tools & Methods, thinking that the rest will follow naturally. In reality, the under-performance, compared to the expected results, the non durability of the actions, see their rejections, may appear fast enough and if the culture, organization and management ways change associated are not applied in parallel, at ALL the levels of the hierarchy and especially within the Managing Committees.

It's almost obvious, but it's good to remind that the Lean is difficult to sustain in environments where managers and organizations are unstable. The definition and following of a vision and long term strategy are actually fundamental for the success of the Lean conversion of a company.

Then, the apparent simplicity of the Methods & Tools used is one of the main pitfalls of the Lean. In a XXI-st century, where the Sciences, Techniques and Information Systems seem to manage Complexity, to be launched in the Lean and to try to reduce this complexity is often perceived as a simple manner to respond to complex matters. The result is the de motivation of the teams that search for performance only within Technological Innovation. There also we have noticed a distorted understanding of the Lean , because to Simplify and to Reason has become a prerequisite for Strategic Innovation and Sustainable Development.

Finally, to engage in the Lean adventure is before all a managerial challenge.

It means to deeply transform the company and it's management ways, to progressively modify it's genes without denying it's history, in order to achieve new daily work methods, on an individual and most of all collective plan.

The AL Consulting team has forged during these 18 years of experience an expertise to allow you to succeed in your transformation towards the Lean Management.

Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

To read the other Lean-Xpress : click here

alt
Lean-Xpress
Numéro 1
Pour Appliquer Simplement
le Lean-Manufacturing
Octobre 2003

Edito

Pourquoi un site dédié aux 5S ?

André Langlois
DG AL Consulting

Le véritable potentiel des 5S est très souvent ignoré.


Faire du 5S se résume pour certains à une opération "coup de balai" pour préparer la visite d'un client ou du patron.

Les 5S bien compris et mis en œuvre avec constance sont un puissant levier pour transformer en profondeur l'état d'esprit des personnes qui les appliquent.

Le page Enjeu des 5S, détaille la composante managériale des 5S et montre que les 5S ont un impact fort sur les modes de management et le comportement des managers.

Si vous voulez ,comme les meilleures entreprises mondiales, mettre en place le lean manufacturing (en clair concevoir et produire mieux, plus vite et moins cher), alors vous devez commencer par les 5S, l'application de tous les autres outils en sera largement facilitée.

Cette lettre s'intitule Lean-Xpress car au fil des mois nous vous donnerons conseils, astuces, documents sur l'ensemble de la panoplie des outils du Lean Manufacturing.

La flexibilité et le smed (changement rapide de fabrication), la fiabilité des équipements et la TPM (Totale Productive Maintenance), la simplification des flux et le Hoshin (implication de l'équipe dans l'amélioration de sa ligne de produit ou de son service).

Les rubriques comprendront, interviews de nos clients, extraits de nos modules de formation, revue de presse, photos de bonnes pratiques, annonce des nouveaux produits, adresse de sites utiles, etc…

Au fil des mois, nous souhaitons établir avec vous une relation à la fois confiante et utile pour la performance de nos entreprises respectives.

Bonne lecture,
Cordialement à vous
André Langlois


Vos remarques, critiques
suggestions seront les bienvenues
et exploitées dans un esprit de progrès.
Vous pouvez les envoyer à :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Votre expérience nous intéresse !

Faites nous part de vos expériences dans la mise en place du Lean Manufacturing, nous aurons plaisir à publier votre contribution dans cette lettre.

Envoyez-les à l’adresse suivante :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

SOMMAIRE

Edito

L’audit 5S

5S et système d'idées

Le QCM des 5S

Respect et précision
Réponses au QCM :
1A ; 2ABCD ; 3BC ; 4ABC ; 5A ; 6B; 7A ; 8A; 9A ; 10A
L’audit 5S : un bon moyen de mesurer les progrès

Afin de faciliter la pérennisation du 5S dans votre entreprise et d’encourager l’amélioration continue, il est nécessaire de mettre en place un système de suivi dit « d’audit » pour contrôler la bonne application des actions choisies.

Ces audits peuvent être réalisés sous différentes formes, soit par le management, soit par le responsable de projet 5S, soit par des binômes d’employés ou d’opérateurs eux-mêmes. Dans ce dernier cas, on parle d’auto évaluation


L’auto-évaluation est le mode le plus efficace car il responsabilise, donne du recul et développe chez les intéressés une perception plus objective de l’état de l’espace de travail.

L’audit par le management peut être mal perçu par certains.

Le but de cet audit est double :

1. Mesurer en permanence le niveau 5S de la ligne de produit ou du secteur, rechercher les causes racines des anomalies et établir un plan d’actions pour passer à 1 sur les questions évaluées 0.

2. Comparer les différents secteurs entre eux et générer ainsi une émulation interne favorable à la recherche de nouvelles améliorations.


Ci-dessous un extrait d’une grille d’auto évaluation.
La notation est :
-
0 si la réponse à la question est non
- 1 si la réponse est oui.
Rubrique
Objets
Critères à vérifier
Note
ELIMINER Poste de travail Il ne comporte que le matériel nécessaire
Matériels de sécurité L’accès aux armoires électriques, aux sectionneurs, aux extincteurs est libre.
RANGER Armoires de rangement Rien n’est posé dessus, l’intérieur est rangé et identifié
NETTOYER Sol Aucune salissure type papier, chiffon, eau, huile… n’est constatée.
STANDARDISER Objets mobiles Les emplacements sont matérialisés.
RESPECTER Cette évaluation Elle est pratiquée régulièrement et les résultats sont visibles.


5S et système d’idées d’amélioration

Joseph Costa
Consultant AL Consulting

Appliquer la méthode 5S serait-il le moyen d’initier, de dynamiser ou de restaurer le système d’idées d’améliorations ?

Nos expériences et celles de nombreuses entreprises montrent combien il est difficile de disposer d’un système d’idées d’améliorations efficace.
Il arrive souvent que le système « s’essouffle » ou qu’il n’intéresse qu’une petite partie du personnel.

Les 5S permettent par leur apparente simplicité d’obtenir une implication élargie au-delà des leaders techniques.


Cette implication est une occasion d’installer des réflexes de formalisation des idées, de suivi et de concrétisation rapide.
Vous pouvez donc lors des chantiers 5S crédibiliser un nouveau système d’émission d’idées, structuré, ouvert à tous et visuel.

Mais attention vous n’aurez pas droit à l’erreur si un précédent système a déjà connu un enlisement.

Adaptez donc le périmètre à vos ressources, expérimentez sur le chantier pilote, affinez les modes de fonctionnement et tirez les enseignements.

Enfin et en principal mettez les ressources nécessaires pour statuer sur les idées émises et réaliser celles qui auront été acceptés.

Le QCM des 5S


Dans ce QCM, pour certaines questions, plusieurs bonnes réponses sont possibles.

1. Quel est l’ordre d’application
des 5S ?
A :
B :
C :
Eliminer Nettoyer Eliminer
Ranger Eliminer Nettoyer
Nettoyer Ranger Ranger
Standardiser Standardiser Standardiser
Respecter Respecter Respecter
2. A quoi servent les 5S ?
A améliorer le poste de travail A :
A être plus efficace B :
A améliorer la qualité C :
A développer la rigueur dans le travail D :
A innover E :
3. Où s’appliquent les 5S ?
Avant tout dans les ateliers A :
Dans les ateliers et les bureaux B :
Dans les archives électroniques C :
4. De quel(s) outil(s) les 5S sont-ils la base fondamentale ?
Du SMED A :
De HOSHIN B :
De la TPM C :
Du SPC (MSP) D :
Répondez Vrai ou Faux aux questions suivantes :
Vrai
Faux
5. Les 5 S donnent de l’autonomie aux équipes A : B :
6. Les 5 S requièrent de lourds investissements A : B :
7. Les 5 S requièrent un suivi et une application quotidienne A : B :
8. L’exemple doit venir de la direction A : B :

9. Appliquer les 5S est rentable

A : B :
10. Appliquer les 5S peut être un argument de vente A : B :

Réponses en page 1

Vous avez obtenu 10/10 à ce questionnaire, félicitations.
Moins de 7/10 nous vous invitons à profiter des exemples et informations que vous trouverez sur le site :
www.al-consulting.com

Respecter sans effort pour davantage de précision


Le cinquième S, vous voyez de quoi je veux parler ? Respecter/ Rigueur / Sustain / Self-discipline / Shitsuke est-il facile à mettre en œuvre ?
De l’avis de nombreux acteurs l’étape Respecter est la plus difficile à appliquer.
Si vous êtes dans ce cas voici quelques réflexions et pratiques dans le but de vous aider.
Bien comprendre ce que signifie cette étape et ce qu’elle n’est pas.

L’étape Respecter ne signifie pas effort, ou pire, punition si les standards ne sont pas suivis. Respecter signifie plus de rigueur. Mais le mot rigueur est souvent associé à difficulté. On parle des rigueurs de l’hiver. Revenons au sens premier du mot « rigueur » : il s’agit de précision.

Retenons Respecter pour davantage de précision

L’étape Respecter signifie que l’on suit la meilleure pratique.
Comment suivre avec facilité la meilleure pratique ? Comment faire pour que le standard devienne une bonne habitude ?
Après un minimum de formation, il faut pouvoir pratiquer afin d’arriver à une utilisation «réflexe».

Retenons Respecter sans effort
c’est faire que le standard permette une utilisation «réflexe»

Vous êtes responsable d’un groupe de travail.
Observez dans l’atelier un standard non respecté. Posez-vous la question Pourquoi ? à celui ou ceux qui doivent le respecter
Pourquoi le standard n’est il pas respecté ?. Ecoutez les réponses et continuez à « creuser » avec des questions ouvertes Comment etc. ? Pourquoi etc. ?

Inévitablement vous trouverez une opportunité de progrès.
Sollicitez vos interlocuteurs pour trouvez des solutions immédiates.

Exemples :
Remettre à jour le standard et informer tous les acteurs si une amélioration de la manière de faire a été trouvée.

Améliorer la formalisation du standard. Si son utilisation ne conduit à une utilisation réflexe : penser aux aides visuelles.

Vous avez du mal à Respecter certains standards. Ne dites pas non, vous n’avez pas de problèmes de rangement ? Regardez le tiroir de votre bureau !

C’est une opportunité pour mettre en pratique. Quels sont les outils (stylos, clés, etc…) qui vous demandent un effort pour les trouver ou les ranger et cela malgré la démarche 5S en cours ?

Bref quels sont les standards de rangement définis qui ont du mal à vivre ?

Essayer et proposer de nouveaux lieux et manières de rangement plus pratiques.

Votre nouveau standard doit être simple et facile à appliquer : permettre une utilisation réflexe.
Vos commentaires, remarques, critiques seront pris en compte avec beaucoup d’attention.
Vous pouvez les envoyer à :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Lean-Xpress est une publication libre de AL-Consulting, vous pouvez la transmettre à qui vous souhaitez

AL-Consulting
3, La Loge 27350 Brestot (France)
Tél : 33 (0)2 32 56 34 00
Fax : 33 (0)2 32 56 42 59
Web :
www.al-consulting.com

Pour se désabonner de lean-xpress, renvoyez nous simplement ce mail avec la mention "me désabonner" dans l'objet du mail.

Si vous avez reçu ce mail d'une tierce personne et que vous souhaitez vous abonner, merci d'envoyer un message à :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. en mentionnant dans l'objet "m'abonner à lean-xpress"

Every manager wishes to have a system that would allow it's company to Conceive and Manufacture Better, Faster and Cheaper.

 

 

 

 

 

 

JSN Boot template designed by JoomlaShine.com